Les écosystèmes océaniques sont constitués de composés – principalement des sels tels que le sodium, le chlore, etc. dissous dans l’eau, cette salinité les distingue des autres écosystèmes d’eau douce.

Les écosystèmes aquatiques se composent d’un  » écosystème océanique  » et d’un  » écosystème d’eau douce « . Dans l’écosystème océanique, seuls deux êtres vivants sont capables de produire de la nourriture en utilisant le processus de photosynthèse. Ces deux types de producteurs sont appelés  » phytoplancton  » et  » algues marines « . Les phytoplancton sont pour la plupart microscopiques et sont constamment entraînés par les courants océaniques. Le zooplancton mange le phytoplancton.

Les algues marines sont des algues de grande taille, qui sont naturellement collées aux roches. L’écosystème océanique se compose également d’une variété de créatures herbivores. Les herbivores comme les poissons, les tortues et les oursins se nourrissent principalement d’herbes marines, d’algues et de plantes. Examinons maintenant plus en profondeur la classification et les espèces végétales et animales soutenues de diverses zones océaniques.

Les écosystèmes marins peuvent être divisés en plusieurs zones en fonction de la profondeur de l’eau et des attributs de la zone.

Zones d’écosystèmes marins

La classification de la zone marine en fonction de la  » pénétration de la lumière du soleil dans l’eau de mer  » est la suivante :

Zone Photique

La couche supérieure près de la surface de l’océan est appelée zone photique. La lumière du soleil pénètre dans cette zone, ce qui rend possible le processus de photosynthèse. Cette couche est aussi appelée couche de lumière du soleil.

Zone Disphotique

La couche qui s’étend de la base de la couche photique jusqu’à une profondeur d’environ 200 mètres est appelée zone disphotique. Une petite quantité de lumière pénètre dans cette zone à travers l’eau, ce qui est insuffisant pour induire la photosynthèse. C’est ce qu’on appelle aussi la couche crépusculaire.

Zone Aphotique

La couche sous la couche disphotique est appelée zone aphotique. Avec moins de 1% de lumière solaire pénétrant dans cette région, on l’appelle aussi la couche d’obscurité. Il n’y a pas de photosynthèse dans cette zone.

Le milieu marin est constitué d’un environnement  » benthique  » et d’un environnement  » pélagique « , tous deux illustrés et expliqués ci-dessous. La zone pélagique fait référence au plan d’eau et la zone benthique fait référence à la région écologique du fond marin. Il existe une grande variété de poissons et d’autres espèces qui vivent dans les différentes zones de l’écosystème océanique. Cependant, seules quelques-unes d’entre elles ont été affichées dans l’image ci-dessous :

Zone d’écosystème marin

Environnement pélagique

La zone pélagique est la région située entre le fond de l’océan et la surface de l’océan. La classification de la zone pélagique (y compris les espèces végétales et animales) en fonction de la  » profondeur  » est la suivante :

Zone épipélagique

Cette zone a une profondeur d’environ 200 mètres (656 pieds) sous la surface de l’océan. Des plantes microscopiques appelées phytoplancton sont présentes dans cette zone. La lumière du soleil pénètre dans cette zone, ce qui facilite le processus de photosynthèse.

Espèces végétales prises en charge : Algues marines ou algues flottantes, algues rouges, algues vertes, algues brunes, algues brunes, phytoplancton, angiospermes, mangroves, herbiers marins.

Espèces animales soutenues : Thon obèse, dauphin, orques, baleines bleues, requins, méduses, tortues marines. Les deux principaux types de poissons dans cette zone sont les poissons fourrage et les poissons prédateurs. Les poissons prédateurs et les poissons fourragers sont pour la plupart en forme de fuseau, avec une grande bouche, un corps lisse et une queue bifurquée. La plupart des poissons de cette zone ont un corps lisse.

Zone mésopélagique

Cette zone s’étend de la zone épipélagique à environ 200 mètres (656 pieds) jusqu’à une profondeur d’environ 1000 mètres (3 280 pieds). La lumière du soleil pénètre très peu, ce qui rend impossible le processus de photosynthèse.

Espèces végétales prises en charge : Il n’y a pas de plantes dans cette zone par manque de lumière.

Espèces animales soutenues : Calmar, crabe, seiche, poisson-lance, requin à chaîne, espadon, espadon, anguille de loup, thon obèse, calme, gastéropodes, krill. La plupart des poissons de cette zone sont très mobiles, avec des corps écaillés, musclés et des os rigides. Ils ont de gros reins et un grand cœur. Leurs branchies (organe respiratoire) sont bien développées.

Zone Bathypelagique

Cette zone s’étend de la zone mésopélagique à environ 1000 mètres (3 280 pieds) jusqu’à une profondeur d’environ 4000 mètres (13 123 pieds). La lumière du soleil ne pénètre pas dans cette zone. Cette région est très pauvre en nutriments.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*